Insecte-Insecto

Insecte met en évidence la tautologie esthétique et conceptuelle sur laquelle s’assied la poésie de Reyes. Ceci est une incessante préoccupation pour la réinvention de ce qui existe déjà et une incessante nécessité d’exhumer ce que les autres ont déjà considéré comme périssable.

Dans une société liquide, comme dirait Bauman*, où tout est trituré avant d’être assumé, Insecte se présente devant nous comme un étang de l’errance où l’éphémère est porté en procession solennelle.

Insecte incommode. Sa métamorphose, si kafkiane, incommode là où ses rames usées dessinent de violentes lignes de fugue et son chalet élimé nous parle au passé. Elle incommode car, tirée para le courant, elle nous ramène ce que nous pensions avoir oublié.

 

*Voir Bauman, Z. Tiempos líquidos. Barcelone, Tusquets, 2007.

Fiche technique

Objet divers, bois, acrylique, lumière et spray

250 x 285 x 90cm

2017