Taille Unique-Talla única

Dans l’œuvre photographique de Reyes se cache une tentative de démasquer cette hyper réalité baudrillaresque où les simulacres et les fictions redéfinissent notre société et altèrent de manière continue la perception que nous avons de la réalité même*. L’utilisation de la photographie dans cet essai n’est pas un hasard, car il n’y a pas meilleure discipline que celle qui secoua et bouleversa, depuis ces débuts et pour toujours, les limites du réel.

Baudrillard disait que dissimuler c’est prétendre ne pas avoir ce que l’on a et simuler c’est prétendre avoir ce que l’on n’a pas. Que l’un fait référence à une présence et que l’autre à une absence**. Taille Unique ne dissimule, ni simule sa propre réalité. Tout au contraire, il se présente face à nous comme un tour de magie révélé ou la nature naïve du réel émerge avec force devant l’absence d’artifice.

 

* Sur le thème de l’hyper réalité et les simulacres, il n’y a rien de mieux que d’en référer à la source originale : Baudrillard, J. Cultura y Simulacro. Kairós, Barcelona, 2007.
Pour une vision plus résumée et concrète voir le point de Baudrillard et les quatre ordres des simulacres appartenant au chapitre 7 Analyses des postmodernités dans : Pooke, G. et Newall, D. Arte Básico. Cátedra, Madrid, 2010. Pags. 241 et suivantes.

** Baudrillard, Op. cit., p. 12

Fiche technique

Photographie et négatoscope

34 x 49 x 10 cm

2016